Parmi les hordes des nègres d’habitation qui envahissaient Fort-de-France depuis quelques mois, nègres aux mains chiquetaillées d’avoir trop coupé la canne à sucre, nègres aux yeux mangés par la forcènerie, se trouvait un fringant jeune homme que l’on eut vite fait de surnommer Dictionneur parce qu’il trimballait toujours un imposant Littré sous le bras. Dormant à même les trottoirs (il n’avait pas encore jugé bon de construire comme tout un chacun un semblant de case sur ces empans de terre nauséabonds qui ceinturaient l’En-Ville), on se rendit compte qu’il s’en servait comme d’un oreiller. Sa savantise en matière de mots était si-tellement vaste qu’on s’arrêtait pour l’écouter bouche bée lorsqu’il se mettait à déclamer des définitions en rafale, sans doute pour épater le monde. En fait, le bougre avait appris son dictionnaire par cœur et partageait son temps entre l’Allée des Soupirs où il aidait les lycéens à faire leurs devoirs contre de la clinquaille et la vitrine du “Palais d’Orient” du Syrien Wadi-Abdallah où il tentait d’exercer le métier de crieur.

“Il trimballait toujours un imposant Littré” : Secours et pièges d’un “livre-chevet” (ou deux) chez Raphaël Confiant / F. Paraboschi (COLLOQUIUM). - In: Livres de chevet de Montaigne à Mitterrand / [a cura di] A. Preda, E. Sparvoli. - [s.l] : Led, 2018. - ISBN 978-88-7916-856-4. - pp. 229-246 (( convegno Livres de chevet de Montaigne à Mitterrand tenutosi a Gargnano nel 2017.

“Il trimballait toujours un imposant Littré” : Secours et pièges d’un “livre-chevet” (ou deux) chez Raphaël Confiant

F. Paraboschi
2018

Abstract

Parmi les hordes des nègres d’habitation qui envahissaient Fort-de-France depuis quelques mois, nègres aux mains chiquetaillées d’avoir trop coupé la canne à sucre, nègres aux yeux mangés par la forcènerie, se trouvait un fringant jeune homme que l’on eut vite fait de surnommer Dictionneur parce qu’il trimballait toujours un imposant Littré sous le bras. Dormant à même les trottoirs (il n’avait pas encore jugé bon de construire comme tout un chacun un semblant de case sur ces empans de terre nauséabonds qui ceinturaient l’En-Ville), on se rendit compte qu’il s’en servait comme d’un oreiller. Sa savantise en matière de mots était si-tellement vaste qu’on s’arrêtait pour l’écouter bouche bée lorsqu’il se mettait à déclamer des définitions en rafale, sans doute pour épater le monde. En fait, le bougre avait appris son dictionnaire par cœur et partageait son temps entre l’Allée des Soupirs où il aidait les lycéens à faire leurs devoirs contre de la clinquaille et la vitrine du “Palais d’Orient” du Syrien Wadi-Abdallah où il tentait d’exercer le métier de crieur.
Settore L-LIN/03 - Letteratura Francese
https://www.ledonline.it/ledonline/856/Livres-chevet_19.pdf
Book Part (author)
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
Livres-chevet_19.pdf

accesso aperto

Tipologia: Publisher's version/PDF
Dimensione 189.14 kB
Formato Adobe PDF
189.14 kB Adobe PDF Visualizza/Apri
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/2434/901620
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact