”Sua vi, sua natura, sua sponte sacrum”. Le mariage dans la jurisprudence de la Rote Romaine du Concile de Trente à la première codification canonique"