De la ‘librairie’ de Bourgogne à la boutique d’Antoine Vérard : Beuve de Hantone en prose