La longévité comparée des plantes et des animaux selon Aristote / A. Falcon. - In: ARCHIVES DE PHILOSOPHIE. - ISSN 1769-681X. - 84:2(2021), pp. 13-28.

La longévité comparée des plantes et des animaux selon Aristote

A. Falcon
2021

Notre propos est ici d’examiner dans quelle mesure Aristote atteint son objectif. Pour ce faire, nous nous concentrerons sur l’approche explicative adoptée dans le traité De longitudine et brevitate vitae (De la longévité et de la vie brève), où Aristote se propose de rendre compte de la longévité, sans se limiter aux animaux. Nous discuterons des perspectives que peut ouvrir une telle étude commune aux animaux et aux plantes, mais aussi de ses éventuelles limites. Dans quelle mesure Aristote est-il capable de traiter ensemble la question de la longévité des animaux et des plantes ? La réponse à cette question est au cœur de notre article.
Settore M-FIL/07 - Storia della Filosofia Antica
Dipartimenti di Eccellenza 2018-2022 - Dipartimento di FILOSOFIA
Article (author)
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.
Pubblicazioni consigliate

Caricamento pubblicazioni consigliate

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/2434/843081
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus 0
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact