Notes sur la simulation et l’empathie au théâtre : le rôle de la fiction