Voiles et nudités chez Henri de Régnier